Peinture sur figurine

Débuter en Peinture sur Figurines

hobby-desk

 

Le matériel

 

Pour débuter, il suffit d’avoir des figurines bien sûr, des pinceaux adaptés, une bonne lampe, un bol d’eau pour nettoyer les pinceaux, une palette pour mélanger les couleurs et des peintures adaptées. Personnellement j’utilise les peintures acryliques de la marque « Games Workshop » : « Citadel ».

 

Les étapes

1)  Laver la figurine :

Avec du savon et une ancienne brosse à dent. Bien la sécher ensuite avec du sopalin ou un sèche cheveux pas trop chaud. Cela permettra à la peinture de bien adhérer, car les figurines sortant de l’usine sont souvent « grasses ».

 

ob_948c33_n1

 

2)  « Sous-coucher » la figurine :

Avec une peinture noire ou blanche, suivant le rendu voulu. Noir pour un rendu final sombre ou métallique, et blanc pour un rendu clair, coloré, ou avec beaucoup de détails.

On peut aussi mixer les deux mais c’est un procédé pour un niveau plus avancé. L’intérêt étant d’utiliser les jeux de lumières.

Pour sous-coucher on peut soit utiliser un pinceau soit une bombe à peinture spéciale. Attention les bombes à peinture sont toxiques et sont à utiliser dans un espace bien ventilé ! Leur avantage est une application fine et homogène. Mais c’est tout à fait faisable au pinceau, il suffit de bien diluer sa peinture pour ne pas masquer les détails.

 

sous couche
« Sous-couche blanche à la bombe »

 

3)  Appliquer les couleurs de base :

Attention il faut toujours diluer la peinture : Il faut ajouter de l’eau jusqu’à avoir la consistance du lait. La dessus, rien ne vaut la pratique, mais en gros la peinture doit être assez épaisse pour adhérer à la figurine sans couler, et assez diluée pour ne pas masquer les détails.

 

couche de base

 

Pour bien maintenir sa figurine, une astuce consiste à coller le socle de la figurine sur un petit pot ou un bouchon de vin avec de la « pâte à fix ».

 

4)  Appliquer un « lavis » ou « Shade » :

C’est une peinture sombre très diluée qui va faire ressortir les détails de la figurine en ne restant que dans les creux. Il existe des « shades » tout prêts de différentes couleurs qu’il faut malgré tout diluer un minimum, ou sinon on peut très bien les faire soit même en ajoutant du noir dans une couleur.

 

shade

 

5)  Commencer les éclaircissements :

Pour un rendu réaliste, il faut simuler les lumières. Le plus simple pour débuter étant la lumière zénithale du soleil, de dessus quoi. Il faut que toute partie censée être exposée à la lumière soit plus claire. Par exemple, le haut d’une tête, le front, les épaules etc… Pour se faire il faut appliquer une succession de peinture de plus en plus claires en ajoutant du blanc, mais en restant dans le même ton et sur une surface de plus en plus réduite.

 

éclaircir
« Exemple d’un éclaircissement fort »

 

6)  Les détails :

Pour souligner les détails et les jeux de lumières, il y a la méthode du « Lining », qui consiste à éclaircir les arêtes de chaque relief.

 

lining

 

Pour peindre les yeux, il y a cette technique assez simple :

yeux

 

7)  Les socles :

Il y a plusieurs façons de décorer vos socles : fausse herbe, gravier, fausse neige. Il existe même des peintures de textures toutes prêtes. Un peu de colle à bois, de « shade » et d’éclaircissement rapide au pinceau et le tour est joué.

socles

 

Pour les cailloux, il suffit de peindre en gris et d’éclaircir les reliefs en blanc. Effet immédiat !

 

Pour exemple, voici une de mes vidéos, la base est faite à l’aérographe :

 

A vos pinceaux !!!

© 2018 | LA DOPAMINE DU GEEK.COM